+ Spero Patronum +


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Edwina Fortescue

Aller en bas 
AuteurMessage
Edwina Fortescue


avatar

Nombre de messages : 14
Statut :
Année : Sixième
Gallions : 00
Date d'inscription : 10/05/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Edwina Fortescue   Sam 10 Mai - 19:20

Nom, Prénom :

Edwina Fortescue

Date de Naissance :

1er avril 1959

Âge :

16 ans

Nationalité :

Britannique

Physique :


Edwina, il faut bien le dire, est une fille plutôt jolie. D'ailleurs, elle le sait, ce qui n'est pas pour arranger les choses. La première chose qui choque, qui obnubile chez elle n'est cependant pas vraiment son corps, mais ses vêtements : elle est de manière systématique habillée en vert. Une manie due à sa serpentarofolie, maladie d'ailleurs contagieuse, puisqu'elle l'a héritée de ses parents. Mais là n'est pas la question. Le vert, donc. Toutes les teintes de vert, cela peut aller du plus pâle, presque jaune, jusqu'au vert sombre et forestier, en passant par le pastel et le kaki. Mais dans l'ensemble, aucune concession n'est possible : elle refuse catégoriquement de porter toute autre couleur, ni de posséder aucun objet qui ne soit vert. Si elle accepte parfois de poser son regard sur une autre couleur, c'est toujours avec un air un peu offensé. En outre, elle est toujours très élégante, habillé avec soin, bien maquillée, impeccable sur tous les plans. Ca n'est pas parce qu'elle aime le vert qu'elle irait se rouler dans l'herbe, ça non, que croyez-vous ? Quant à son physique, nous le disions plus tôt, Edwina est jolie, mais sans être originale. C'est d'ailleurs peut-être pour ça qu'elle ressent le besoin de s'affirmer par ses vêtements, d'autant plus qu'elle est un peu jalouse de sa soeur, Isabel aux boucles brunes, et à la beauté fascinante. Edwina, elle, a de longs cheveux blonds, qu'elle soigne bien, et qu'avec quantité de sortilèges assez sophistiqués elle réussit à regrouper en boucles bien rondes et bien formées, qui d'ailleurs ne sont pas sans rappeler celles de sa soeur. Ses yeux, et de cela, elle est extrêmement fière, sont d'un vert profond et sombre, et ils pétillent sans cesse d'une lueur dont on ne sait si elle témoigne de son audace ou de sa folie.
Pour son visage, il est triangulaire, et conjugué avec ses lèvres un peu trop avancées, ce que n'améliore en rien sa moue boudeuse, il ressemble un peu, toute proportion gardée, à une tête de cheval. Un grain de beauté orne, juste sous son oeil gauche, la peau douce et bien soignée de cette fille de bonne famille. De l'avis général, Edwina a un air un peu trop prétentieux, ce qui est d'ailleurs assez familial, et son excentricité la fait paraître plus jeune qu'elle ne l'est en réalité.


Signe particulier :


Pour l'instant, aucun, sinon son excentricité et ses caprices. Mais figurez-vous qu'Edwina s'entraîne actuellement pour devenir animagus. Elle n'y parviendra pas tout de suite, pas avant, disons, la fin de sa sixième année, ou peut-être la septième année... Elle n'a commencé que cet été, donc c'est loin d'être concluant. En plus, elle est tellement volatile qu'au départ, elle voulait pouvoir se transformer en margouillat (vous verrez, on va en reparler tout à l'heure), avant de s'apercevoir qu'un margouillat, c'est pas bien redoutable. Pour ne pas empiéter sur le terrain de sa soeur (ça aussi, on en parlera), elle a dû penser à autre chose qu'un serpent et, après maintes réflexion, elle a choisi le faucon. Elle s'exerce donc dès que possible, avec pas mal de difficultés...


Caractère :


C'est là qu'on aborde le point délicat. Parce que, jusqu'ici, elle avait l'air à peu près suportable, une gamine normale, quoi, notre petite Edwina. Nous, narrateur honorable, avons le déplaisir de vous annoncer que cela n'est pas le cas. Edwina, qu'on se le dise, est une peste. Une vraie, comme on n'en voit plus ailleurs que dans les vieux livres tout poussiéreux, ou alors dans nos plus vieux et plus horribles souvenirs. Si, si, je vous jure, vous riez, je vois bien. Mais cherchez dans vos vieux souvenirs, quand vous étiez encore écoliers, tout petits écoliers, à peine des graines d'étudiants, il y avait toujours quelque part une Edwina, une gamine criarde, capricieuse, insupportable pour vous gâcher votre vie d'enfant. C'est une chose inévitable, il est scientifiquement impossible à un enfant de n'avoir pas connu une Edwina, une fois dans sa scolarité. Pauvre humanité !
Bref, Edwina est une gamine riche, et capricieuse, une enfant trop gâtée par sa famille. Le moindre de ses désirs doit être exaucé dans la seconde, sinon c'est le drame. Notons tout de même qu'elle a fait quelques progrès, depuis quelques temps. Avant, elle éclatait en cris, larmes et crachats sitôt que pointait l'une de ses colères. Depuis peu, même s'il lui arrive encore parfois de cracher, elle se maîtrise, et se contente généralement d'une réflexion particulièrement hargneuse, puis elle boude.
C'est peut-être un peu moins drôle, mais pour les oreilles, c'est vraiment très soulageant. Las, vous pouvez en croire mon expérience, car en tant que narrateur-enquêteur, il m'a fallu aller vérifier mes dires sur le terrain. Edwina qui hurle, c'est l'Enfer transporté sur terre. Vous verrez par vous même, d'ailleurs, étant donné qu'il lui arrive tout de même encore de piquer quelques colères. Parce que, bien que plus mûre qu'auparavant, Edwina est toujours extrêmement susceptible, et ne supporte pas qu'on la contredise. Si on l'insulte, ou si on se moque d'elle, elle se met vite en colère, et tente toujours, de façon plus ou moins efficace, de se venger.
Un autre fâcheux détail sur le caractère d'Edwina : elle est extrêmement narcissique. Elle a une énorme estime d'elle-même, et est persuadée d'être supérieure à tous les autres. On pourrait se demander d'où lui vient cette ide, un peu étrange, en soi. Déjà, de son environnement familial : la famille Fortescue est persuadée d'être l'une des plus pures et des plus honorables d'Angleterre. En plus, il n'y a qu'à voir, la quantité de gens mal habillés, la quantité de personnes qui ne sont pas à Serpentard, la quantité de personnes qui ne s'habillent pas en vert, la quantité de personnes qui croient sa soeur plus belle qu'elle et enfin le nombre immense d'être humains qui ne connaissent pas les margouillats... Tous cesgens sont sur la mauvaise voie, c'est évident, il se trompent : cela prouve bien qu'ils ne sont pas très futés, non ? Sa supériorité universelle ainsi démontrée, Edwina peut sans complexe passer des heures par jour à se regarder dans le miroir, ou à vanter ses propres mérites à tous ceux qu'elle croise.
En outre, cette supériorité individuelle s'ajoute à un certain nombre d'opinions personnes sur le monde et les gens. Précisons qu'elle n'est pas sans avoir été influencée à certaines occasions par son environnement social et familial. Edwina, cela va de soi, sait que les sorciers, pour la simple raison qu'ils maîtrisent la magie, ont quelque chose de plus que les moldus : ils leur sont supérieurs, c'est la simple évidence... Par-là même, ils sont aussi au-dessus de ceux qui sont à moitié moldus (le tout est mieux que la partie, ça aussi, c'est évident), bref, les Sang-Purs sont de façon scientifiquement démontrée supérieurs à tous les moldus, Cracmols et Sangs-de-Bourbe. Vous voyez, elle y a même réfléchi, elle ne s'est pas laissé influencer comme ça... La science a parlé, et Edwina a toujours une espèce de fascination sacrée pour la science. Surtout, d'ailleurs, si la science confirme ce qu'elle a envie de penser.
De même, il lui semble tout à fait logique qu'on veuille épurer la race sorcière, car imaginez un peu : comme les gens se mélangent, il y a de moins en moins de Sangs-Purs. Or ceux-ci sont supérieurs, tout simplement parce que la magie à l'état pur, la vrai magie coule das leur veine. Si bien que laisser les sorciers se mélanger avec les moldus, c'est provoquer soi-même l'anéantissement de la magie! Or celle-ci est au-dessus detoutes les considérations humaines. La magie doit être sauvegardée, même si quelques gens doivent y passer.
Enfin, il me semble en avoir dit assez pour que vous puissiez cerner les âneries qui se promènent dans la tête de notre demoiselle de noble ascendance.
En tous les cas, ces convictions, associées à une grande curiosité la laissent très intriguée, voire attirée par le professeur Jedusor, que ses parents ont rencontré quelques fois et qui a toute leur sympathie. Il semble à la fois étrange, mystérieux, et très cohérent sur ses idées. Un homme bien, visiblement. Enfin, il ne faut pas juger trop vite, Edwina aura bien l'occasion de s'en faire une opinion plus approfondie.
Pour ce qui est de ses liens familiaux, Edwina n'a pas d'opposition particulière vis-à-vis de ses parents. Elle adore son père, son aventurier personnel, et aime bien sa mère, d'autant plus qu'elle une femme fière et de haute noblesse. Reste le problème de sa soeur. Edwina n'a jamais pu définir réellement ses liens avec Isabel. C'est une jeune femme de 19 ans, très belle, mais aussi très froide. Sans paraître la détester, elle n'a jamais démontré une affection particulière pour sa cadette. Celle-ci a toujours eu la préférence de leur mère, lasse des excentricités et des caprices de la plus jeune de ses filles. Ceci, associé à la beauté merveilleuse d'Isabel, rend Edwina un peu jalouse de sa soeur, qui en plus de cela a toujours été plutôt douée en matière de magie, un peu moins que sa cadette, peut-être, mais douée, tout de même : elle mène actuellement des études approfondies en matière de maléfices et sortilèges. En tous les cas, Edwina, du plus loin qu'elle s'en souvienne, a toujours eu le sentiment d'être moins considérée que sa soeur, la belle aînée sombre, froide et intelligente.
L'intelligence, tiens, voilà un point qui mérite d'être mentionné. Même s'il est difficile de faire de réels commentaires. Edwina, elle, vous dirait assurément qu'elle est extrêmement intelligente. Si le lecteur le veut bien, nous nuancerons ses propos... Edwina,vous l'avez probablement déjà remarqué, est assez fermée d'esprit : elle se cantonne sur ses idées, et est bien trop têtue pour reconnaître ses torts, au point parfois de sombrer dans l'hypocrisie et la mauvaise foi. Malgré tout, elle est assez réceptive à son entourage, et peut, lorsqu'elle apprécie quelqu'un, être avec lui très serviable et très douce. En outre,elle a beau être quelqu'un d'extrêmement prétentieux, elle est suffisamment intelligente pour savoir qu'elle ne pourra réussir qu'en travaillant. Elle a aussi la chance d'être très forte en matière de magie, ce qui, bien-sûr, est sa principale clé vers la réussite.
Or, réussir, c'est là l'une des grandes obsessions de notre damoiselle. Il faut que sa vie ait un sens, il faut qu'elle soit réussie, et pour réussir, il faut qu'elle s'élève loin au-dessus des autres. Une ambition sans commune mesure. A vrai dire, elle serait prête à tout pour la satisfaire, et pour être, en tout, la meilleure. Briller, c'est l'unique rêve de notre petite Wiwi.
De là, d'ailleurs, son extrême coquetterie, que nous avons déjà évoquée, mais aussi, en général, la grande attention qu'elle porte à ce que les autres pensent d'elle. Elle est excentrique, mais ne dépasse jamais le slimites de la décence : elle tient bien trop à son image, et à l'opinion que l'on peut avoir d'elle.


[Bon, pas le courage de continuer maintenant, vous aurez la suite demain ! Bonne nuit! ^^]


Dernière édition par Edwina Fortescue le Dim 25 Mai - 19:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwina Fortescue


avatar

Nombre de messages : 14
Statut :
Année : Sixième
Gallions : 00
Date d'inscription : 10/05/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Sam 10 Mai - 19:57

Histoire :

Commençons par le commencement


La famille Fortescue est très fière de son ascendance, que vous trouverez sans mal dans un bon nombre de livres de généalogie. Ils tirent tout leur orgueil de leur pureté de sang, qui remonte de façon avérée à six cent quarante quatre ans et trois mois. Leur noblesse n'a donc d'égale que leur prétention, leur mauvaise foi et leur air méprisant. Cela aussi, c'est un détail caractéristique de la famille : tous ont l'air de trouver le monde trop laid, trop bas pour eux, de sorte qu'ils se sentent forcés de regarder d'en haut tout ce qui leur passe sous le nez. Or donc, c'est dans le respect de la tradition familiale que Mr. Albert Joseph Arestren Fortescue épousa un jour la belle Tina Carucci Lescomto, issue, vous l'aurez deviné, de la noblesse sorcière italienne, et venue étudier à Poudlard après la nomination de son père comme ambassadeur de la sorcellerie italienne en Grande-Bretagne. Elle s'éprit de lui, ce qui tombait assez bien, puisque leurs familles s'entendaient assez bien, argument déterminant dans les unions de ces gens-là. Le mariage qui suivit fut un grand soulagement pour Mr. Fortescue père, qui craignait fort de voir son fils épouser une quelconque modue, tant il était, à cette époque déjà, un être étonnant. Albert, précisons-le, a un coeur d'aventurier, ce qui a toujours un peu effrayé le reste de la famille. Il a toujours eu dans le coeur un désir profond de voyager. Aujourd'hui, il est devenu explorateur, et recherche des traces de magie chez les peuplades d'Océanie. Il mène dans le même temps des recherches approfondies sur l'origine de la magie, et tend à montrer qu'on peut trouver chez bon nombre de ces peuples une magie inférieure, et très peu développée, mais parfaitement pure, car les groupes de sorciers indigènes suppriment très souvent tous les êtres non dotés de capacités magiques. Le livre qu'il vient d epublier montre combien la magie pourrait être puissante si l'on procédait de cette manière dans nos contrées. Un grand scientifique, assurément, et très estimé de ses confrères à sang pur.
La mère d'Edwina, Tina, quant à elle, reste à la maison, et ne fait pas grand chose de ses journées. Elle reçoit des amies, boit le thé, s'informe des dernières tendances, ou prépare quelque splans visant à enrichir la famille, ou à la rendre plus noble. Ainsi va la vie d'aristocrate, de nos jours.
Mais le tableau de famille ne serait pas complet sans une rapide présentation de la soeur d'Edwina, Isabel, de trois ans son ainée. C'est une jeune femme sublime, froide, silencieuse, volontiers méprisante, voire cruelle. Elle est très intelligente, et a autour d'elle un petit groupe de pauvres fidèles comme en attirent souvent les âmes nobles, et qui sont à ses ordres.


Un beau bébé


Tina, donc, eut après Isabel un second enfant. Peut-être aurait-elle aimé avoir un fils, comme Edwina le redoute parfois. Mais comme sa mère ne laisse jamais araître aucun sentiment, la jeune fille n'a jamai pu réellement le savoir. En tous les cas, Edwina est née après terme, si bien qu'il a fallu faire appel à un sorcier sage-femme professionnel pour déclencher l'accouchement. Dès moins quelques jours, l'enfant ne trouvait déjà pas le monde assez bien pour elle. Une tendance génétique, disons. Comme la gamine le dirait elle-même : « Bah oui, on a ça dans le sang, nous, Madâââme... Que voulez-vous... ». En tous les cas, il naquit, ce ravissant être blond, cette gamine aux joues roses et, déjà, au cri perçant comme un moustique sur la peau : franchement, ça fait mal. Car cela commença dès la naissance. Sitôt que, dans une pluie d'étincelle, la petite sortit du ventre de sa mère, toutes les personnes présentes crurent à l'apocalypse : elle se mit à hurler de sa voix un peu étrange, assez grave, mais perçante tout de même, insupportable, hautement douloureuse. De stupeur, son père, qui venait de l'attraper entre ses bras, la lâcha. Peut-être cette première chute post-natale explique-t-elle son cerveau dérangé. En tous les cas, cela n'eut pas de répercussion immédiate sur son état de santé. Elle n'était pas très grosse, mais était, à cette époque, particulièrement solide, et, comme le précise la légende familiale, c'est pas ça qui l'a empêché de crier !


Mais bon sang, tu vas te taire ?


Edwina, vous l'avez déjà compris, ne fut pas une enfant calme. Les premiers mois, et même le spremières années, ses parents eurent de la patience, de l'indulgence envers elle. Elle était jeune, elle n'avait pas d'autres moyens de s'exprimer... C'était peut-être normal. Il n'empêche qu'elle était assomante. Elle refusait de dormir, il lui arrivait de ne pas cesser un instant de hurler jusqu'à l'aube. A la fin, et même s'il est déconseillé pour la bonne santé des petits enfants, d'exercer la magie sur eux, ils lui firent subir, pour pouvoir survivre, un sortilège qui la rendit muette. Quel soulagement c'était que ces instants de silence. Elle grandit, et refusa toujours obstinément de se taire. Sitôt qu'elle sut marcher, Edwina devint, en plus de cela, hyperactive. Elle courait partout, s'éloignait sans prévenir, et on ne la retrouvait que parce qu'elle ne se taisait jamais, et que ses puissants hurlements s'entendaient à des kilomètres à la ronde. Elle faisait n'importe quoi, portait tout ce qu'elle trouvait à sa bouche, n'obéisait à rien. Il semblait qu'elle fût constamment en colère. De constitution solide, elle pouvait rester cacher pendant de sheure,s courir pour échapper à une punition ou à une corvée quelconque. Ceux qu'elle n'aimait pas, même si c'était sans doute sans raison, elle leur crachait à la figure, les griffait. Cette petite teigne faisait le désespoir de ses parent, et de toute sa famille si distinguée. Sa soeur, depuis toujours froide et sage à la fois, calculatrice dès le premier âge, la méprisait.
Un jour qu'elle s'était disputée avec sa soeur, Edwina, sans réfléchir, attrapa un serpent qu'elle venait d'apercevoir au sol, et le jeta à la tête d'Isabel. C'aurait pu très mal finir mais, ironie du sort, Isabel prononça des paroles étranges, d'une voix sifflante, et le seprent s'inclina devant elle. Depuis lors, et pour la grande rage d'Edwina qui n'a toujours pas digéré cet affront, la bestiole est devenue le mielleur ami d'Isabel, qu'il ne quitte pas, et Edwina, bien qu'amoureuse de la maison des Verts et, vous le savez déjà, de sa couleur, Edwina déteste les serpents. Mais cet événement eut une conséquence plus importante encore sur la vie de la famille. Car les paroles que venait de prononcer Isabel étaient du Fourchelang, et la grande soeur d'Edwina devint dès lors de façon plus manifeste encore la préférée de ses parents. Car ce don était si rare, et il témoignait d'une si grande proximité avec la Maison qui leur était si chère, qu'il faisait honneur à toute la famille, d'autant plus que cet événement se produisit l'année qui précédait l'entrée d'Isabel à Poudlard. Il l'assurait de sa place à Serpentar,d et lui donnerait là-bas un prestige énorme. Edwina, elle, restait en arrière, et regardait sa soeur, qu'elle détestait toujours plus, se faire choyer par tous.



Ce qui me porte, c'est la fierté de ce sang qui coule dans mes veines


C'est à peu près à cette époque, vers l'âge de neuf ans, qu'elle devint plus froide, et commença de porter bien plus d'attention à son apparence. Finies, les balades dans les champs. Elle avait désormais un rang à tenir, et se devait d'en être digne. Elle lisait beaucoup plus qu'auparavant, commençait à travailler ses capacités magiques. Elle devint conscience de la supériorité de sa famille sur toutes les autres, de la grandeur de son sang, et elle s'aperçut que, si Isabel avait, ne serait-ce que grâce à son don, de grandes capacités, elle n'était pas mauvaise non plus, et en cela, son narcissisme aida grandement. Son entrée à Poudlard fut la marque de cette prise de conscience. Très vite, elle excella en Métamorphose, en Sortilèges, et Potions. Même la DCFM lui réussissait plutôt bien, matière dans laquelle sa soeur avait un niveau catastrophique. C'était là l'une de ses plus grandes fiertés. Et puis, à Poudlard, elle connut des gens, se fit des amis. Il y avait tant de personnes comme elle, tant d'individus nobles et impressionnants. Son caractère un peu fort lui donna un certain aura auprès des autres, même s'il l'empêcha aussi de devenir réellement proche de quiconque. Fière, un peu colérique, elle ne tolérait pas la moindre erreur, et se brouillait facilement. Sa fierté était son seul support, sa plus grande force, et sa magie était son arme. Elle était déterminée à un grand avenir, et ne laisserait personne se placer entre elle et la réussite. Mais surtout, quoi qu'il arrive, on n'aurait pu la forcer à être quiconque d'autre qu'elle même, un être étrange, impulsif, excentrique, et parfois un peu ridicule. Mais elle savait qu'au fond, ce que pensent les autres n'est pas si important. Ce qui importe, c'est de combattre, de devenir, et de dominer, parce que c'est finalement le seul moyen de survivre, et d'obtenir la grandeur et la pureté de l'âme.


Animal de compagnie :

Un animal ? Ah, si vous saviez! Son animal chéri, c'est Deeper le Margouillat Maorais, Deep, pour les intimes. Deeper, donc, est un margouillat... Laissez-moi deviner, vous ne savez pas ce que c'est ? Rhalala, les gens, tous les mêmes. Un margouillat, c'est un petit lézard, et margouillat, c'est le nom qu'on lui donne à Madagascar, et aux îles alentours. Deeper, lui, est né à Mayotte, une île française, il a bien-sûr été offert à Edwina par son père. Mais Deeper n'est pas un margouillat comme les autres. Figurez-vous qu'il peut mentalement dialoguer avec Edwina. Bien-sûr ça demande de la concentration, et il est très difficile d'échanger des pensées complexes, mais elle le soumet souvent à l'entraînement, et ils commencent à bien se comprendre. Il faut dire que Deeper n'est pas contrariant, il aime mange,r mais le reste du temps, il s'ennuie, et il est assez content de pouvoir discuter, aussi surprenant que cela puisse paraître de la part d'un animal.


Baguette :

Bois de vigne, plume de Phénix, 27,3 cm, très efficace pour la Métamorphose.

Maison souhaitée :

Serpentard! Genre, vous vous en doutiez pas ! S'il vous plaît, cassez pas mon perso!^^ En plus, même vous, ça vous avantage, non ? Vous en avez pas, de Serpinou...

Comment avez connu le forum ?

Disons que ça n'est pas mon premier compte...

Code règlement

[Ok by James]




Dernière édition par Edwina Fortescue le Sam 10 Mai - 23:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wina


avatar

Féminin
Nombre de messages : 711
Age : 25
Gallions : 00
Date d'inscription : 13/01/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Sam 10 Mai - 22:08

+ Welcome +

Beau début de fiche et j'aime bien Edwina. Je l'ai déjà utiliser comme pseudo ou en le variant en utilisant Elwina.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitpatronus.forums-actifs.net
Edwina Fortescue


avatar

Nombre de messages : 14
Statut :
Année : Sixième
Gallions : 00
Date d'inscription : 10/05/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Sam 10 Mai - 22:43

Ah tiens, justement, j'ai hésité entre Edwina et Elwina ! ^^
En tous les cas, merci pour l'accueil !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wina


avatar

Féminin
Nombre de messages : 711
Age : 25
Gallions : 00
Date d'inscription : 13/01/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 11 Mai - 0:30

Question : Quel est autre compte ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitpatronus.forums-actifs.net
Tom Jedusor
Directeur des Serpentard + Professeur des Potions +

Directeur des Serpentard + Professeur des Potions +
avatar

Masculin
Nombre de messages : 236
Age : 24
Statut :
Année : 5 ème
Gallions : 55
Date d'inscription : 25/01/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 11 Mai - 0:59

Welcome

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ebène Graymes


avatar

Nombre de messages : 35
Statut :
Gallions : 00
Date d'inscription : 13/04/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 11 Mai - 1:04

Bienvenue. Prends garde au professeur Graymes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad Benson
Attrapeuse

Attrapeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 26
Statut :
Année : Cinquième
Gallions : 83
Date d'inscription : 11/03/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 11 Mai - 9:55

Wina : Eh bien, c'est moi ! Pas pu résister... Ceci dit, je ne comprends pas pourquoi tu n'utilises pas les adresses ip... Ca te permettrait d'exercer en paix ton rôle d'Admin omnisciente extralucide, et ça m'aurait évité d'évincer mon perso dès le début... Enfin, d etoute façon, je me connais, il aurait pas tenu longtemps!

Graymes, tu es si méchante que ça ? Cool, je vais pouvoir avoir plein d'ennuis, alors !
En tous les cas, même si c'est un peu strange de dire ça, merci pour votre accueil...

_________________

Big big bisoukisses to Xina! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wina


avatar

Féminin
Nombre de messages : 711
Age : 25
Gallions : 00
Date d'inscription : 13/01/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 11 Mai - 11:22

Ah ben oui, les Ip !
M'enfin, je me doutais un peu que se soit toi je reconnais bien ton style ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitpatronus.forums-actifs.net
Ebène Graymes


avatar

Nombre de messages : 35
Statut :
Gallions : 00
Date d'inscription : 13/04/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 11 Mai - 18:51

Mésssssssssssante? Moi? Ben nan voyons....quoique étant donné que c'est une experte en magie noire, n'espère pas jeter le moindre petit sort sans te prendre un serpent en pleine figure ^^sauf si tu préfères les coup de bec d'aigle, ma spécialité d'animagus ^^, en plus des punitions cartésiennes, bien entendu...
Méchante, non. Cruelle, oui. XD

Et surtout, mon perso (sang pur) n'a pas du tout la même vision des moldus qu'Edwina...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad Benson
Attrapeuse

Attrapeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 26
Statut :
Année : Cinquième
Gallions : 83
Date d'inscription : 11/03/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 11 Mai - 21:59

Ma foi, Edwina n'est créée que pour avoir des ennuis (genre Mad en avait pas assez comme ça...)... Donc je vais bien m'amuser à te regarder la faire souffrir... Ca te dit, un petit sujet, rapidement, genre heure de colle, une fois que je serai validée ?

_________________

Big big bisoukisses to Xina! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Jedusor
Directeur des Serpentard + Professeur des Potions +

Directeur des Serpentard + Professeur des Potions +
avatar

Masculin
Nombre de messages : 236
Age : 24
Statut :
Année : 5 ème
Gallions : 55
Date d'inscription : 25/01/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Mer 21 Mai - 23:48

Ouais, mais en attendant, j'attends de ses nouvelles Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mad Benson
Attrapeuse

Attrapeuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 26
Statut :
Année : Cinquième
Gallions : 83
Date d'inscription : 11/03/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 25 Mai - 17:50

Rho, bon, ça va, hein, pas la peine de jouer les méchants comme ça. Normalement, c'est moi, la méchante, dans l'histoire... En plus, je vous ai dit, déjà, que je posterais au plus tôt aujourd'hui... Donc, je vais en faire une partie aujourd'hui, j'aurai peut-être pas le temps de finir...

_________________

Big big bisoukisses to Xina! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwina Fortescue


avatar

Nombre de messages : 14
Statut :
Année : Sixième
Gallions : 00
Date d'inscription : 10/05/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 25 Mai - 19:47

Voilà, c'est fini (comment ça, "enfin"? Mais figurez-vous que je travaille, moi, Madâââme! ) Bref, après un bon temps d'attente, disons un suspens bien ménagé, voilà l'histoire de la p'tite Dwidwi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wina


avatar

Féminin
Nombre de messages : 711
Age : 25
Gallions : 00
Date d'inscription : 13/01/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 25 Mai - 20:25

Fiche refusés muhahahaha *paf !*

Fiche accepté bien sûr ^^

Je t'envoie le choipeau même si il y a pas de surprise =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitpatronus.forums-actifs.net
Le Choipeaux


avatar

Nombre de messages : 20
Statut :
Gallions : 00
Date d'inscription : 25/01/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 25 Mai - 20:30

Hum...hum...

Serpentard !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edwina Fortescue


avatar

Nombre de messages : 14
Statut :
Année : Sixième
Gallions : 00
Date d'inscription : 10/05/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Dim 25 Mai - 20:37

^^ Merci beaucoup! Rha, youpi, ma p'tite Dwidwi est à Serpy! Elle va être drôlement contente (remarque vous aviez un peu intérêt, parce que moi, déjà, je suis pas commode, mais elle, alors, quand elle est pas contente...!^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom Jedusor
Directeur des Serpentard + Professeur des Potions +

Directeur des Serpentard + Professeur des Potions +
avatar

Masculin
Nombre de messages : 236
Age : 24
Statut :
Année : 5 ème
Gallions : 55
Date d'inscription : 25/01/2008

Personnage
Parchemain:
MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   Mar 27 Mai - 11:24

Ah ! Une autre serpy :roll: Bon bah re bienvenue alors xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Edwina Fortescue   

Revenir en haut Aller en bas
 
Edwina Fortescue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Ginevra Fortescue [Validée]
» Pnjs d'Edwina
» Edwina Nilsson - Ultimage (V3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Spero Patronum + :: Ministère de la magie :: Recensement :: Fiche Accepté :: Fiches Serpentards-
Sauter vers: